Soutenance de thèse

Le Vendredi, 4. décembre 2020 -
14:00 - 18:00
Salle des Colloques 2 à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint-Charles

Madame Margaritta DANILOVA

Soutiendra vendredi 4 décembre 2020 à 14 h 

Salle des Colloques 2, à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 1

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Égyptologie

Titre de la thèse : Les « enfants du sérail » et l’institution du Kap aux Moyen et Nouvel Empires.

Composition du jury : 

  • Mme Marilina BETRO, Professeure, Université de Pise (Italie) 
  • M. Marc GABOLDE, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directeur de thèse
  • Mme Giuseppina LENZO, Maîtresse de conférences, Université de Lausanne (Suisse)
  • M. Bernard MATHIEU, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Mme Catharine ROEHRIG, Experte
  • M. Vincent RONDOT, Directeur de recherche, CNRS

Résumé de la thèse :

L’objectif de ce travail est de définir ce qu’est « l’institution du kap » et qui sont ses principaux titulaires, « les enfants du kap ». Cette qualification unique voit le jour durant la XIIe dynastie et se poursuit à la XIIIe dynastie. Pendant la même période, cette institution comprend également les directeurs du cabinet du kap, les préposés au local du kap, les serviteurs-jḥms du local du kap ainsi que les magiciens. Les sources de la Deuxième Période intermédiaire ne comportent plus aucune trace du kap ni de son personnel. Seul le titre enfant du kap réapparaît aux abords de la XVIIIe dynastie. Si, à en juger par la nature de monuments les attestant, les enfants du kap du Moyen Empire disposent d’un statut modeste, ce n’est pas le cas de leurs homologues tardifs, qui disparaissent des sources définitivement après le règne de Toutankhamon. Afin d’être mené en les meilleurs termes, cette recherche a été conçue en trois étapes. Dans un premier temps, nous avons procédé à l’établissement d’un corpus qui se veut exhaustif. Il réunit tous les documents attestant les détenteurs des titres liés au kap ou toute autre mention de cette institution. La deuxième partie de notre travail est dévolue à une analyse prosopographique de chacun de ces personnages. Enfin, la dernière partie de notre travail établit une vision globale du kap à travers les époques de son existence. Dans cette partie, on essaie également de répondre à une série de problématiques posées préalablement.